eC!

Social top

Appels de propositions

19.3 — Lumière+son | 19.4 — Musique pour support spécifique

Formats des articles

En plus des articles de fond 1[1. Principaux articles portant sur un sujet lié au thème du numéro, généralement de 3 000–8 000 mots. Voir par exemple cet article de 8 400 mots.], des textes plus courts 2[2. Dont le ton est souvent plus informel que les articles principaux et généralement de 1 800–4 000 mots. Voir cet article de 3 000 mots.] et des entrevues 3[3. De longueur variable, elles peuvent compter de 2 000–8 000 mots une fois transcrites. Voir cette entrevue de 3 150 mots.], nous acceptons les propositions de « Galerie d’artiste » — des textes personnels portant sur la pratique de l’auteur 4[4. Ces textes doivent être plus qu’un simple copier-coller de notice biographique ou de note de programme et compteront de 900–1 500 mots. Voir par exemple ces textes de 1 300 mots et 1 100 mots.] et qui comprendront une plus grande quantité d’images, d’extraits audios et vidéos que les autres types d’articles.

eContact! 19.3 — Lumière+Son

image
Neon Wave Form (2016) de Nicolas Bernier. Image © Nicolas Bernier. [Cliquer sur l’image pour l’agrandir]

La Communauté électroacoustique canadienne (CEC) accepte maintenant les propositions pour un numéro en préparation d’eContact! qui cherche à relever les diverses pratiques qui établissent un lien entre la performance sonore et la lumière. Il nous fait plaisir d’annoncer Nicolas Bernier comme Rédacteur invité pour eContact! 19.3.

La lumière et l’ombre qui la côtoie ont toujours été sources de fascination, que ce soit chez les peintres, les architectes, les philosophes ou chez les enfants qui s’enfuient des monstres. Au cours des dernières années, cette fascination pour la lumière a pris de plus en plus d’ampleur chez les artistes du son (compositeurs, performeurs, artistes multidisciplinaires, etc.). Poussés par l’accessibilité grandissante des nouvelles technologies, ces artistes intègrent la luminosité à leur discours avec une aisance étonnante.

Du clavecin oculaire imaginé par Louis Bertrand Castel en 1725, à l’œuvre symphonique pour orchestre et clavier à lumières de Scriabine (Prométhée ou le Poème du feu), aux Polytopes de Iannis Xenakis jusqu’aux expériences audiolumineuses contemporaines menées par Kurt Hentschlager, Matthijs Munnik, Nonotak, Robin Fox ou Chris Salter, c’est à cette relation son et lumière que s’intéresse ce numéro d’eContact!

eContact! est la revue en ligne gratuite de la Communauté électroacoustique canadienne (CEC) sur les pratiques électroacoustiques et paraît quatre fois par année.

Pour son œuvre frequencies (a), le compositeur et artiste multidisciplinaire Nicolas Bernier a reçu un Golden Nica en « Digital Musics & Sound Art » au Prix Ars Electronica 2013 (Autriche).

Thèmes

Nous invitons artistes, auteurs et chercheurs à soumettre leurs propositions d’articles abordant (et en aucun cas limitées à ces sujets) les questions suivantes :

Propositions et publication

Les contributeurs doivent se conformer aux Directives pour les propositions d’article d’eContact! et préparer leur document en utilisant le modèle d’article accessible dans la partie supérieure de la page des directives.

Date limite : 22 janvier 2017
Publication : 15 février 2017

eContact! privilégie la publication de contenus nouveaux ou inédits, mais la publication de contenus déjà publiés est également possible (le cas échéant, eContact! mentionnera la publication originale et les hyperliens pertinents).

Toute autre question au sujet des contributions à eContact! ou de la préparation de proposition peut être envoyée à l’Éditeur-coordonnateur, jef chippewa.

Médias

Nous encourageons les auteurs à accompagner leurs textes de documents audios, vidéos, de photos, diagrammes techniques ou esquisses. Les exemples audios et vidéos proposés devront être de la meilleure qualité possible.

Droits d’auteur

L’auteur doit se charger d’obtenir les autorisations de publication et l’affranchissement des droits d’auteur applicables aux contenus de leur proposition, y compris les textes, enregistrements audios et vidéos, images (illustrations, photos, etc.).

Rédacteur invité

image
Nicolas Bernier. Image © Isabelle Gardner 2015. [Cliquer sur l’image pour l’agrandir]

Nicolas Bernier crée des performances et installations audiovisuelles, des musiques concrètes, des improvisations bruitistes et de l’art vidéo tout en multipliant les collaborations avec la danse, le théâtre, l’image en mouvement et l’interdisciplinarité. Au sein de cet éclectisme demeure une constant : la recherche d’un équilibre entre cérébralité et sensualité ainsi qu’entre matières organiques et traitements numériques. Son travail s’est mérité un Golden Nica au Prix Ars Electronica 2013 (Autriche), l’une des plus hautes distinctions dans le monde des arts numériques. Ses créations captent l’intérêt d’événements majeurs tel que SONAR (Espagne), Mutek (Canada), DotMov Festival (Japon), ZKM (Allemagne), Transmediale (Allemagne) et est disponible sur plusieurs étiquettes de disques telles que LINE (É.-U.), leerraum (Suisse) et Entr’acte (Royaume-Uni). Il détient un doctorat de la University of Huddersfield et est professeur au secteur des musiques numériques de l’Université de Montréal. Il est membre de Perte de signal, un centre de production, de recherches et de développement de projets en arts numériques.
http://www.nicolasbernier.com

eContact! 19.4 — Musique pour support spécifique

Jens Brand’s “G-Player”
Les artistes créant des pièces pour support spécifique peuvent également concevoir leur propre support : le « G-Player » de Jens Brand (2004) peut établir la position de tous les satellites officiels (près de 2000 à l’heure actuelle) et simuler l’orbite d’un satellite particulier autour de la Terre. Comme l’aiguille d’un tourne-disque, le satellite balaie la surface de la Terre et transpose la topographie en sons, comme les sillons d’un disque vinyle. Le nom, le type de satellite (militaire, météorologique, télécommunications, etc.) son altitude et les coordonnées de son orbite terrestre (longitude et latitude) sont affichés. Il n’y a aucune autre forme de visualisation de ce processus continu. Image : Oliver Schwarz, © Jens Brand. [Click image to enlarge]

La Communauté électroacoustique canadienne (CEC) accepte maintenant les propositions pour un numéro en préparation d’eContact!, la revue en ligne de la CEC sur l’électroacoustique publiée quatre fois par année. eContact! 19.4 portera sur la musique pour support spécifique et sera dirigé par Volker Straebel.

Le terme de support renvoie à celui de « média », qui entretient un rapport ambigu avec la musique. Bien qu’il est souvent associé aux moyens de stockage, de distribution et de diffusion du son, le média peut aussi désigner les instruments de musique, les musiciens, les performances, les cultures et les traditions de création, de performance et d’étude de la musique; bref, tout ce qui peut agir comme agent de médiation pour l’« œuvre » au sens platonicien du terme ou pour une pratique de performance musicale ou sa réception.

Dans notre discussion de la « musique pour support spécifique », nous nous intéressons aux situations (pratiques, pièces) où le support (le média), ses propriétés et ses limites sont thématisés comme sujet d’une pratique esthétique. Dans ce contexte, la musique ne peut être transposée pour un autre support puisqu’elle est, par sa nature même, essentiellement liée à ses moyens de création, de performance et de distribution. Les articles proposés pour ce numéro d’eContact! mettront en évidence ces interdépendances.

Thèmes et idées pour propositions

Nous invitons les chercheurs et les artistes à proposer des articles de recherche dans le domaine, des descriptions écrites ou des présentations audio ou vidéo documentant leurs œuvres. Les contributions peuvent porter sur les thèmes figurant dans la liste ci-dessous (mais aussi sur d’autres thèmes).

Théorie
Discussion générale du terme « musique pour support spécifique », le contexte théorique, sa pertinence pour les études en arts médiatiques, en musicologie et en études sonores, et la portée esthétique de ce concept.

Œuvre pour support de stockage
Composition pour support fixe, spécialement conçue pour un support de stockage en particulier ou dépendant des propriétés et limites de ce support. La notion d’interdépendance d’une pièce et de son support nous intéresse particulièrement.

Œuvre pour support de distribution
Pièce portant sur les propriétés propres à un moyen de distribution en particulier. Le support de distribution peut comprendre tout support de stockage ou de diffusion et tout format de diffusion en continu ou en ligne (sur demande).

Pièce transformant le destinataire en interprète (pièce pour usage médiatique)
Pièce qui aborde la question de son support de manière telle que son destinataire devient un interprète. Il ne s’agit pas ici des situations de performance telles que les pratiques des platinistes ou la manipulation de bande en direct, mais plutôt de nouvelles formes de concert de salon [Hausmusik] où les destinataires sont confrontés aux propriétés de leur équipement stéréo ou leur appareil mobile.

Pièce qui ne peut être représentée (incompatible avec support)
Pièce ou genre incompatibles avec la notion de représentation à l’aide de support de stockage ou de diffusion.

Pièce portant sur le cadre de performance ou de perception
Pièces ou genres qui thématisent en particulier le contexte de performance ou de perception et qui, par conséquent, interprètent ce contexte comme forme de médiation de la pièce. Ceci peut comprendre certains types de systèmes interactifs.

Pièce s’intéressant à l’instrument ou l’interface
Pièce liée spécifiquement à certains instruments électroniques ou interfaces (au sens large), de telle sorte que la pièce est impossible à réaliser ou interpréter par un autre moyen, mais aussi que l’instrument ou l’interface devient en quelque sorte la pièce. Cet aspect doit se révéler essentiel à la pièce elle-même.

Propositions et publication

Les contributeurs doivent se conformer aux Directives pour les propositions d’article d’eContact! et préparer leur document en utilisant le modèle d’article accessible dans la partie supérieure de la page des directives.

Date limite : 28 février 2017
Publication : 15 avril 2017

eContact! privilégie la publication de contenus nouveaux ou inédits, mais la publication de contenus déjà publiés est également possible (le cas échéant, eContact! mentionnera la publication originale et les hyperliens pertinents).

Toute autre question au sujet des contributions à eContact! ou de la préparation de proposition peut être envoyée au coordonnateur du numéro jef chippewa.

Médias

Nous encourageons les auteurs à accompagner leurs textes de documents audios, vidéos, de photos, diagrammes techniques ou esquisses. Les exemples audios et vidéos proposés devront être de la meilleure qualité possible.

Droits d’auteur

L’auteur doit se charger d’obtenir les autorisations de publication et l’affranchissement des droits d’auteur applicables aux contenus de leur proposition, y compris les textes, enregistrements audios et vidéos, images (illustrations, photos, etc.).

Rédacteur invité

Volker Straebel est musicologue et s’intéresse à la musique électroacoustique, les avant-gardes américaine et européenne, l’intermédia, la performance et l’art sonore. Il dirige le studio de musique électronique de la Technische Universität de Berlin et est chargé de cours au programme de Sound Studies de la Universität der Künste de Berlin. Il a réalisé et interprété des œuvres indéterminées de John Cage et ses propres œuvres.
http://www.straebel.de

Conseil des arts du CanadaFondation SOCAN Foundation

Social bottom