eC!

Social top

Un studio d'électroacoustique à soi

20 iii 1998

Graphique de Pascale Trudel
Graphique de Pascale Trudel

1928

"À propos de Mlle Germaine Tailleferre on peut seulement répéter le dictum de Dr. Johnson concernant une femme prédicateur, transposé au monde de la musique.

`Monsieur, une femme qui compose est comme un chien qui marche sur ses pattes arrières. Ce n'est pas bien fait, mais on est surpris de voir que cela soit fait quand même.'"

Cette phrase est extraite du livre "A Survey of Contemporary Music", écrit en 1928 par Cecil Grey, un contemporain de Virginia Woolf qui le cite dans son essai écrit aussi en 1928, "Une chambre à soi", essai dans lequel Virginia Woolf exhorte les jeunes femmes à devenir indépendantes financièrement et à posséder un espace à soi où elles peuvent se livrer à la création.

Cette phrase me hante depuis la première fois que je l'ai lu. En électroacoustique il y a encore si peu de femmes compositeures que je me sens parfois comme une curiosité:

Lorsque j'interroge les gens sur le fait qu'il y a peu de musique composée par des femmes qui est jouée en concert, on m'a déjà donné comme réponse que c'était parce que les petites filles ne s'intéressent pas à la technologie. Donc, dans l'intérêt publique, je me vois obliger de dévoiler une partie de mon enfance anormale qui explique peut-être le fait que je compose de l'électroacoustique et que je suis une femme!

1970

Je reçois un magnifique camion de pompier rouge en cadeau.

Première expérience musicale:
j'explore le piano de ma grand-mère (un objet de désir parce qu'il n'y en avait pas chez moi) sous le regard désapprobateur et tourmenté du fameux buste de Beethoven, symbole d'un monde qui a exclu les femmes pendant des siècles.

Première rencontre avec la musique électroacoustique:
c'est une fête d'enfants, quelqu'un a mis le disque "Variation pour une porte et un soupir" de Pierre Henry sur le tourne-disque, tous les enfants rient car ces sons nous semblent si inhabituels et si drôles.

1974

Premier studio de création électroacoustique:

J'enregistre des histoires que je raconte (un labyrinthe, un chateau, des extras-terrestres) avec comme accompagnements sonores le coté B du disque (la Reine Verte de Pierre Henry) et des effets sonores (vent: en soufflant dans le micro, etc.).

1975

Je prends conscience que dans la plupart des livres que je lis les hommes sont les héros et les femmes les admirent. J'abandonne mes expériences musicales.

1986

Je suis un cours d'électroacoustique à l'université par hasard et j'ai redécouvert le plaisir de jouer avec les sons et avec les machines.

1996

Studio Dragon, mon studio d'électroacoustique: un rêve finalement réalisé après plusieurs années de dur labeur.

Étant autonome, je peux continuer à explorer sans entraves comme lorsque j'étais une petite fille.

1997

Studio Dragon, mon site internet: un espace de création, une nouvelle façon de diffuser la musique, imparfaite mais beaucoup de possibilités pour le futur. Un territoire qui m'appartient.

Flamingo!

1998

J'espère voir le jour où en voyant annoncé un concert où il y a plusieurs femmes compositeures je ne me demanderai pas si ce concert est par hasard le 8 mars.

J'espère voir le jour où on ne sera plus obligé de dire "femme compositeure" mais que nous serons "compositeures".

Social bottom